Compte rendu d'une installation d'ANAGENE (V. 1.8).

Je m'installe, confiant, devant la première machine : mise en place du cédérom, autorun, fenêtre d'accueil, copie automatique des fichiers temporaires nécessaires à l'installation, redémarrage nécéssaire pour continuer l'installation. Je m'exécute. Le cédérom repart puis message d'erreur qui nécessite le redémarrage de la machine. Même scenario... et ainsi de suite jusqu'à ce que j'ouvre le lecteur de cédéroms. Ah,pas si simple !

Je passe à la seconde machine (j'en ai huit à faire comme ça et pas envie de passer par une installation réseau). Là aucun problème ! "Bon, j'ai fait une fausse manip sur le premier poste... ce ne sera pas la première fois !". J'y retourne : même cinéma !

Poste 3, 4, 5 etc. pas de problème et le premier satané poste récalcitrant !

Une dernière tentative en étant plus attentif : ce n'est pas Anagène qui veut s'installer mais.... Dynamic (un de ces trucs des physiciens.... ).

Désinstallation de Dynamic et nouvelle tentative : non, non, rien n'y fait ! Dynamic est réinstallé mais pas Anagène.

Nouvelle désinstallation de Dynamic et vérification dans la base de registre : rien !

J'imagnie qu'un copier/coller à partir d'un autre poste ne sera pas suffisant et finira en recherche du fichiers manquants.

Demande d'un conseil, d'une idée à un collègue : "t'as regardé les fichiers temporaires ?"
"Mais oui, bien sûr ! Pourquoi n'y ai-je pas pensé plus tôt ? Merci Denis !"

Je me répositionne, confiant, devant cette !¤$£"**!§k@g première machine : suppression des fichiers contenus dans le dossier c:\windows\temp et nouvelle installation. C'EST BON ! Je prie le Dieu de l'informatique et tente de trouver une explication rationnelle : au lancement de l'installation d'Anagène, des fichiers temporaires sont copiés dans le dossier c:\windows\temp sans pouvoir, semble-t-il, écraser les fichiers existants (ceux installés antérieurement par Dynamic). Au redémarrage, la machine recherche un fichier particulier qui se trouve être celui de Dynamic d'où le message d'erreur et le plantage.

Voilà... Parfois, je me demande si je ne ferais pas mieux de passer à Linux... même si ma maigre expérience dans ce domaine ne m'a pas, non plus, convaincu ... "et 'pis' y'a pas anagène sous linux !"

P. NADAM     le   02/10/03